Hugo Labory.jpg

Hugo Labory

les artistes édition 2020

Comédien  du spectacle:

JACOB  : Rentrez dans le cerveau tourmenté et drolatique de Jacob, de sa vie et de sa famille étrange.

Seul en scène, Hugo Labory joue avec brio un personnage aux multiples facettes, nous embarquant avec lui dans les méandres de la folie.

Une comédie absurde écrite et mise en scène par Frédéric Lacoste.

Tout public – 40 mn

IMG_0537.jpg
identité.jpg

Baptiste Coissieu

Baptiste COISSIEU intègre , en 2002 , le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon, en section contemporaine. Il y reste cinq ans. Il danse au sein du Jeune Ballet du CNSMD de Lyon durant deux ans, et travaille avec Yuval Pick, Michel Kelemenis, Frédéric Lescure et Olivia Grandville. Il remporte le Concours International de Biarritz en danse contemporaine en 2006.

 

En septembre 2007, il intègre la formation D.A.N.C.E (Dance Apprentice Network aCross Europe), dirigée par les quatre chorégraphes Frédéric Flamand, William Forsythe, Wayne McGregor et Angelin Preljocaj. Durant cette année de formation, il participe notamment aux Métamorphoses du Louvre avec le Ballet de Marseille, Human Writes avec la Forsythe Company à Istanbul et participe aux reprises de À nos héros d'Angelin Preljocaj et de Polar Sequences de Wayne McGregor.

 

Il intègre le Ballet Preljocaj en Juillet 2008

Metteure en scène de LA LONGUE DAME BRUNE.

Une chanson cache souvent une histoire, c’est un concentré d’émotions dans un petit espace-temps. Dans ses chansons Barbara sublime un drame personnel, l’inceste. Ses textes graves et oniriques ont marqué la Chanson française et on aime à écouter l’alliance de ces textes et de musiques le plus souvent jazzy.

Derrière ces chansons, il y a avant tout des textes, des textes qui raconte une femme, des femmes. J’ai eu la chance de voir Barbara sur scène et j’ai toujours gardé l’empreinte de cette découverte. J’ai voulu, avec ce spectacle, faire entendre les mots sans la musique, faire émerger la dramaturgie des paroles.

. C’est une traversée de vie d’une femme blessée mais aussi une ode à tous les amours.

Marie-Noëlle Biilard

Didier Gavard.jpg

Didier Gavard

Metteur en scène de SANS TAMBOUR NI TROMPETTE, le spectacle des amateurs ( des habitants de la Fourberie et leurs parents et amis) sera éclectique : il y aura des sketches d'auteur (suite des Fugueuses de Pierre Palmade), des petites pièces écrites par les amateurs eux-même (entre autres  l'acte 2 de l'une d'elles, les Fourbes), très vraisemblablement une pièce de théâtre jouée par les enfants et une autre  jouée par les jeunes et aussi de la musique et des poèmes.

Louise%20Quancard%20et%20Lucas%20Lecoint

Louise Quancard et Lucas Lecointe

Thomas_Bouvet.jpg

Thomas Bouvet

Les Échappés de la coulisse.jpg

Eugénie Thieffry, Barthelemy Guillemard, Jules Meary:

LES ÉCHAPPÉS DE LA COULISSES

katell_edited.jpg
JulienDerivaz5_edited.jpg

Julien Derivaz et Katell Donis

Julien Derivaz: Interprétation et Co-Mise

Katell Daunis: Co-Mise en scène 

du Spectacle L'autre Duras

Yann Andréa a 30 ans, il est le compagnon de Marguerite Duras, de 38 ans son aînée.

Il est entré dans sa vie, jusqu'à intégrer sa littérature même. Ensemble, ils ont élaboré une relation invivable et pourtant extraordinaire, pulvérisant les catégories entre fiction et réalité, acceptation et soumission, amour et domination.
Octobre 1982: il tente pour la première fois de parler, de ce qu'il en est de lui, d'eux.

 

D3S_7448_edited.jpg

Les Feux de L'Harmattan:Marie-Hélène Janin et Victor Joulou

Interprétes de Chateaubriand: Conversation intime

 

La compagnie théâtrale professionnelle « Les Feux de l’Harmattan » propose un spectacle tourné vers le jeune public et le tout public à travers ce récit.

Afin de célébrer le deux cent cinquantième anniversaire de la naissance de cet auteur, la Compagnie théâtrale « les feux de l’harmattan » propose une lecture intimiste sur les traces de Chateaubriand qui raconte tout au long de ses Mémoires son enfance dans la Région Bretonne; pleine d’anecdotes drôles et savoureuses sur son enfance à Plancoët, au  collège de Dol , et Saint Malo, l’auteur nous conduit ensuite sur le chemin de Combourg . 

 Pour apprécier ces belles pages de la littérature française un duo d’artistes composé d’une comédienne et d’un musicien vous plongera à travers la voix et la musique dans les joies , les frayeurs  et tous les  ressentis de l’âme de ce grand romantique .  

Interprètes et créateurs, créatrice de Togloom

Comme chaque matin, trois lutins : Togloom le sage, Taglam l’enthousiaste et Tiglim… qui

ne comprend pas toujours tout, viennent travailler en musique à la Caverne du Bout du

Monde.

Leur métier : ils réparent les jouets abîmés et les renvoient à des enfants dont ils feront

le bonheur. Mais parfois certains jouets sont trop abîmés ou ont été trop longtemps

abandonnés. Ils n’arrivent pas à leur trouver de nouveaux propriétaires alors, plus rien à

faire, ils les descendent tristement dans la cave des jouets abandonnés.

Mais ce matin : « Hors de question d’abandonner un seul jouet ! Les enfants sont là et ils

vont pouvoir nous aider à sauver les jouets abandonnés ! » déclare Taglam.

Pour cela, il va falloir entrer dans la tête du jouet et découvrir sa vie passée, ses souvenirs,

pour lui trouver le nouveau propriétaire parfait ! Alors c’est parti !

Les enfants vont suivre l’histoire de trois jouets à travers trois contes anciens venus de

lointains pays. Hailiba la chasseuse mongole au grand coeur, Buymarini le grand chef

aborigène et son boomerang, et enfin Teiki le pêcheur polynésien et ses dauphins, vont

vous faire découvrir leur univers magique, drôle et émouvant à travers trois beaux voyages

dans le temps et l’espace.

On retrouvera à chaque fois nos trois lutins pour le sauvetage de chaque jouet avec l’aide

nécessaire des enfants.

image.png

Sonia Frioux

est La Chuchoteuse

Fabrizio Clemente.jpg

Fabrizio Clemente

Photographe de l'exposition A FOR DI PELLE

C’est un projet qui a commencé à germer en moi en 2010.

J’avais envie de travailler autour du corps féminin, sur les paysages qu’un

simple jeu d’ombre et de lumière peut créer sur la peau d’une femme.

J’ai toujours eu une certaine fascination pour la façon dont un pli de peau,

une main, un corps peut raconter toute une histoire.

Ce projet évolue depuis toutes ces années et prend parfois des chemins

inattendus au fil des rencontres avec les différents modèles. Aujourd’hui,

j’ai choisi de présenter mes premières photos, en quelque sorte la

« génèse » de ce projet qui ne cesse de grandir, tant le sujet est

intarissable sans aucun doute.

J’ai souhaité ne pas influencer l’oeil du spectateur en parasitant son

ressenti avec ma propre interprétation, puisque finalement, c’est

l’interprétation que chacun peut faire d’une oeuvre qui la fait vivre.